Avez vous pensé à l’accessibilité pour votre site internet ?

Le WCAG, c’est quoi ?

Logo illustratif du WCAG 2.0

WCAG signifie : Web Content Accessibility Guidelines. Soit en Français : Guides pour l’accessibilité du Web.

Il mesure le niveau d’accessibilité d’un site web en tenant compte d’un ensemble de critères regroupés en 4 groupes : perceptible, utilisable, compréhensible et robuste.

Et comporte trois niveaux d’accessibilité :

  • A : pour une conformité de niveau A (le niveau minimal de conformité), la page Web satisfait à tous les critères de succès de niveau A ou une version de remplacement conforme est fournie.
  • AA : pour une conformité de niveau AA, la page Web remplit tous les critères de succès de niveau A et AA ou une version de remplacement conforme au niveau AA est fournie.
  • AAA : pour une conformité de niveau AAA, la page Web remplit tous les critères de succès de niveau A, AA et AAA ou une version de remplacement conforme au niveau AAA est fournie.
 
Illustration titre : avez vous pensé à l'accessibilité pour votre site internet ?

Comment rendre son site accessible ?

L’idée est de suivre au maximum les conseils prodigués par le WCAG. Le référentiel qualité Opquast reprend d’ailleurs un certain nombre de ces directives de manière détaillés.

Parmi l’ensemble des bonnes pratiques à mettre en place je vous ai seléctionner les plus accessibles afin de vous sensibilisé à ce référentiel, mais également à vous encouragé à vous aussi, penser à vérifier certains points clés de votre site internet.

Prenez soin des contrastes 

Le plus rapide et accessible à mettre en place. On peut très rapidement se rendre compte quand une page manque de contraste et que le texte n’est pas lisible. Il faudrait un minimum de 4.5 de contraste pour respecter le niveau AA. C’est tout à fait possible et surtout indispensable.

Un manque de contrast pourra rendre plus difficile la lecture de votre contenu pour une personne atteint de déficit visuel, mais pas que : il peut être tout simplement gênant et désagréable à lire pour tout le monde !

Pensez aux alternatives pour les images et médias

De manière générale il faut mettre une alternative aux images sur votre site internet, puisque celles-ci vont permettre un meilleur référencement naturel. 

Ces alternatives et titres sont également indispensable pour les personnes malvoyantes. Elles permettent à leurs outils de lire ces méta-descriptions et permet ainsi une meilleure compréhension du contenu global de votre site internet. 

Créez une navigation fluide

Lorsque l’on navigue sur votre site il faut par exemple que votre menu soit toujours au même endroit. Qu’un élément de la page indique l’emplacement de l’utilisateur sur votre site. Par exemple avec le nom de la page. Tout un ensemble de choses qui permettra à l’utilisateur de se situer plus facilement.

Il faut aussi que votre site internet puisse être navigable grâce au clavier. Certaines personnes ne peuvent pas utiliser de souris ! Alors ils doivent pouvoir se diriger sur votre site internet sans piège grâce aux touches du clavier.

Et plus encore

Je ne vous ai présenté ici qu’une infime partie des bonnes pratiques du WCAG. Les pratiques de bases qu’il faudrait pouvoir retrouver d’office sur un site internet. De mon côté j’essaie de cocher un maximum de points afin de rendre mon site web, et ceux de mes clients, accessibles.

Quels outils pour augmenter l’accessibilité de mon site internet ?

L’extension Sogo sur WordPress

Cette extension ne remplacera jamais les bonnes pratiques à mettre en place, mais elle pourra venir les compléter afin de proposer des options d’accessibilité. Il permet d’agrandir du texte, de transformer le site en noir et blanc, d’activer un mode sombre aux contrastes élevés. Bref tout un tas d’outil qui va venir compléter votre site pour l’adapter à l’utilisateur.

Par contre j’insiste bien sur le fait qu’il s’agit d’un outil supplémentaire, mais qu’il ne suffit pas à rendre son site accessible. Il faudra notamment que le site soit correct afin de pouvoir s’adapter à l’utilisateur sous peine de perdre des informations par exemple.

Color contrast analyzer

Cette extension Chrome me permet de vérifier le respect du contraste sur un site internet. Il peut être utile notamment sur vous avez du texte sur une photographie afin de vérifier que le niveau de contraste reste suffisant sur chaque partie du texte. 

Vous le retrouverez ci-dessous : si votre texte respecte un niveau de contraste suffisant il sera bordé de blanc. Si certains endroits sont hachés ou moins lisibles c’est qu’il ne respecte pas un niveau de lecture acceptable. 

Cliquez ici pour télécharger l’extension sur Chrome.

Web developer

Encore une extension que j’ai installée sur Chrome qui me permet de faire des tests et vérifier la lisibilité d’un site internet. L’outil permet par exemple de masquer les images pour s’assurer que le contenu reste compréhensible -si vous saviez le nombre de personnes qui ont du texte en image…

De vérifier si un site internet a bien renseigné ses attributs alternatifs dans ses médias etc.

Un outil qui me permet donc dans la réalisation d’audits de sites web existants.

Cliquez ici pour télécharger l’extension sur Chrome.

Illustration d'un test de contraste sur un site internet réalisé avec Color Contrast Analyzer

Une meilleur accessibilité, comment je l’applique dans mon métier ?

Ma technique a beaucoup évolué et mon regard également. Maintenant, lorsque je conçois un site web, l’intégration du plus grand nombre est devenu un axe important pour moi.

J’essaie donc de respecter le maximum de ces bonnes pratiques et de continuer à me former pour aller toujours plus loin.
Cet engagement s’applique également lorsque je conçois une charte graphique : un équilibre des couleurs, un comparatif des applications et une mesure du contraste et de la lisibilité sont à chaque fois réalisés. 

J’encourage chacun à en faire de même, pour que l’accès au numérique soit rapidement possible pour tous, car ce n’est malheureusement pas toujours le cas. Internet est une source importante d’information, et l’exclusion n’est judicieuse ni pour les organisations, ni pour les visiteurs. Nous vivons dans un monde où les enjeux de l’intégration, de partages et de communauté est enfin un droit. Faisons parti de ce changement et ne vivons plus dans le passé.

Photographie - Portrait de Camille Nedjar

Votre site internet est il accessible ? Souhaitez-vous en discuter ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Accessibilité